Assainissement Rennes : tout savoir sur l’assainissement non-collectif ou autonome

WeWrite Blog De Communique De Presse Immobilier ANC ALAIN BÉDELET Img 4

Votre bâti n’est pas desservi par le réseau d’assainissement public ? Il est obligatoire d’installer un système d’assainissement Rennes non-collectif (ANC) ou autonome.

C’est quoi un système d’assainissement non-collectif et comment fonctionne-t-il ? Nous répondons à toutes vos questions.

C’est quoi un système d’assainissement non-collectif ?

Le système d’assainissement non-collectif ou autonome est un réseau d’assainissement individuel vous permettant la collecte, le traitement et le rejet de vos eaux usées dans le milieu naturel. Ce mode d’épuration ne concerne que les habitations non desservies et non raccordables au réseau public d’assainissement.

En effet, les frais d’installation et/ou d’entretien d’un système d’assainissement autonome sont assumés par le propriétaire. Toutefois, le SPANC est tenu à vérifier la bonne installation et la conformité de votre installation aux normes en vigueur.

Lors du contrôle du SPANC, si des travaux sont recommandés, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières, notamment :

  • L’éco-prêt à taux zéro,
  • Des aides distribuées par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH),
  • Un taux de TVA réduite à 10 %.

Également, il est possible de demander un crédit travaux auprès de votre banque pour financer vos travaux d’assainissement Rennes.

Le fonctionnement de votre système d’assainissement autonome

L’assainissement non-collectif ou autonome se déroule en trois principales étapes :

  • La collecte des eaux : les eaux des vannes (eaux des toilettes) et les eaux grises (eaux de votre lavabo, de votre douche, de votre cuisine, etc.) sont toutes collectées dans cette première étape,
  • Le pré-traitement des eaux usées : il s’agit d’une étape primordiale permettant de retenir et de liquéfier certaines matières solides. Lors de cette étape, les matières lourdes tombent dans le fond de la cuve alors que les matières légères flottent à la surface de la cuve,
  • L’épuration ou le traitement des eaux : après le pré-traitement, les eaux usées doivent être traitées. En effet, le traitement ou l’épuration se fait en deux étapes, à savoir l’épuration des eaux prétraitées et l’évacuation des eaux épurées.

En résumé, il faut bien retenir que l’installation ou l’entretien d’un système d’assainissement Rennes n’est pas un acte anodin, il est donc judicieux, voire obligatoire, de vous entourer de professionnels : SPANC, mairie et professionnels de l’assainissement.

Dans une démarche éco-responsable, nous vous conseillons de solliciter l’expertise d’un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).